Outils d'accessibilité

Blog

Comment utiliser Google Search Console pour améliorer son SEO (pour les débutants)


Google Search Console est l'un des outils de référencement gratuits les plus puissants du marché. Mais la plupart des gens ne l'utilisent jamais que pour vérifier certaines mesures comme les clics et les impressions.

Bien qu'il n'y ait rien de mal à regarder ces choses de temps en temps, elles offrent peu de valeur en tant que métriques. En résumé les regarder ne va pas améliorer votre référencement de si tôt.


Qu'est-ce que la console de recherche Google ?

Google Search Console (anciennement Google Webmaster Tools) est un service gratuit de Google qui vous aide à surveiller et à dépanner l'apparence de votre site Web dans leurs résultats de recherche.

Utilisez-le pour trouver et corriger les erreurs techniques, soumettre des sitemaps, voir les backlinks, et plus encore.

logo google search console

Comment configurer la console de recherche Google

Connectez-vous à la Search Console avec votre compte Google.
https://search.google.com/search-console/about

Vous devriez voir un message de bienvenue avec deux options. Sélectionnez le premier, puis entrez votre domaine ou sous-domaine (sans le http(s)://).

écran d'ajout d'un nom de domaine dans google search console

Appuyez sur "Continuer". 

Conseil d’expert

Vous ne voulez pas ajouter l'ensemble de votre domaine ?

Google déclare que : "si vous sélectionnez “domaine” alors la search console affichera toutes les données pour toutes les URL sous le nom de domaine, y compris tous les protocoles, sous-domaines et chemins".

C'est parfait si vous souhaitez une vue complète de votre site Web dans la Search Console, mais que faire si vous souhaitez limiter les données à un chemin d'URL spécifique ? (par exemple, domaine.com/blog)

La réponse est d'utiliser le préfixe d'URL à la place. Cela ajoute uniquement les URL sous une adresse et un protocole spécifiés (c'est-à-dire HTTP/HTTPS, www/non-www).

Comment valider votre domaine dans la Search Console

Avant de pouvoir voir des données dans la Search Console, vous devez d'abord valider la propriété et montrer à Google que vous êtes bien le propriétaire du site web. Ce processus diffère selon le type de propriété que vous avez ajouté.

Voici les quatre possibilités qui s'offrent à vous

  • En déposant un fichier html dans votre site web
  • En ajoutant une balise html dans une page de votre site web
  • A travers votre compte google analytics ou google tag manager
  • Avec votre fournisseur de nom de domaine (recommandé)

écran de validation d'une propriété dans google search console 

Comment ajouter un sitemap à Google Search Console

Les sitemaps indiquent à Google où trouver du contenu important sur votre site Web et comment explorer ce contenu. Nous recommandons à tous de soumettre un sitemap à Google via la Search Console.

Pour ce faire, choisissez "Sitemaps" dans le menu, collez l'URL de votre sitemap XML dans la case intitulée "Entrez l'URL du sitemap", puis cliquez sur "Envoyer".

écran d'ajout d'un sitemap dans google search console

Comment ajouter un utilisateur à Google Search Console

Les utilisateurs sont des personnes ayant accès à tout ou partie des données de la Search Console.

Il existe trois types :

  • Propriétaire : a un contrôle total sur la propriété dans la Search Console, y compris le pouvoir d'ajouter et de supprimer d'autres utilisateurs. Il existe deux types de propriétaire : vérifié et délégué.
  • Utilisateur complet : dispose de droits d'affichage sur toutes les données de la propriété sélectionnée et du pouvoir d'effectuer certaines actions.
  • Utilisateur restreint : a des droits d'affichage restreints, ce qui signifie qu'il peut ne pas être en mesure d'afficher toutes les données.

Par défaut, lorsque vous validez une propriété dans la Search Console, vous disposez de privilèges de propriétaire.

Pour ajouter un autre utilisateur, accédez à :

Search Console > Choisissez une propriété > Paramètres > Utilisateurs et autorisations > Ajouter un utilisateur

écran d'ajout d'utilisateurs dans google search console

Tapez leur adresse e-mail, puis sélectionnez un accès complet ou restreint.

Si vous devez supprimer un utilisateur c’est la même méthode.

Comment utiliser Google Search Console pour améliorer votre référencement

Au lieu de parcourir chaque rapport de la Search Console dans des détails atrocement ennuyeux, nous allons nous concentrer sur quelques moyens pratiques de l'utiliser pour améliorer son référencement.

1 - Améliorez le classement des mots-clés sous-performants

Les mots-clés sous-performants sont ceux pour lesquels vous n'êtes pas encore classé dans les positions un, deux ou trois.

Ils sont sous-performants parce que la plupart des gens cliquent sur l'un des trois premiers résultats, ce qui signifie que si vous vous classez dans des positions inférieures, vous manquez des tonnes de trafic.

Par exemple : si vous vous classez en huitième position, environ 1,8 % des internautes cliqueront sur votre résultat.

Augmentez le classement de ce mot-clé en position deux, et le nombre grimpe à près de 14 %.

Supposons donc que le mot-clé en question ait un volume de recherche mensuel de 1 000.

Le classement en position 8 vous rapporte 18 visites de recherche organique par mois, contre 160 pour la position deux.

C'est 8 fois plus de trafic simplement en sautant de quelques positions.

Pour trouver ces mots clés sous-performants dans Google Search Console, accédez au rapport "Performances" et ajoutez le CTR moyen (vert) et la position moyenne (orange).

écran d'affichage des performances d'un site web dans google search console

Ensuite, créez un filtre pour afficher uniquement les requêtes qui ont une position inférieure à 3.

écran d'affichage des requetes dans google search console

À partir de là, il s'agit d'écrémer la liste des mots-clés sous-performants. C'est-à-dire ceux pour lesquels vous vous classez déjà dans les positions 4 à 8 et dont vous obtenez du trafic.

Prenons un exemple : sur un mot clé dont la position moyenne serait de 7,6 et avec un CTR de 1 %. Cela peut sembler assez bas, mais ce n'est pas trop loin de la moyenne pour cette position.

Mais voici la partie importante : malgré cette faible position de classement, nous avons tout de même enregistré en moyenne près de 1 200 clics au cours des trois derniers mois et enregistré plus de 121 000 impressions. Cela représente environ 400 clics par mois.

Définition

Les impressions correspondent au nombre de fois où nous sommes apparus dans les résultats de recherche pour cette requête.

Alors cliquons sur ce mot-clé et allons dans l'onglet "Pages" pour voir quelle page se classe avec ce mot clé. À partir de là, nous pouvons vérifier si la page traite du même sujet et déterminer s'il est possible de l'optimiser davantage pour ce mot clé.

Cela vaut donc probablement la peine d'effectuer une analyse individuelle de cette page et de voir si nous pouvons améliorer sa position en améliorant votre référencement sur la page, en ajoutant des liens internes pertinents, en obtenant plus de backlinks, en améliorant la vitesse de la page ou autre chose.

Assurez-vous simplement de faire preuve de bon sens lors de ce processus. Suivant les concurrents que vous avez en face de vous, il sera plus ou moins possible de gagner des places.

2 - Optimisez les pages avec un classement élevé, mais un faible CTR

Toutes les pages qui se classent au premier rang n'obtiennent pas 30 % de clics. C'est juste la moyenne.

Certains seront plus performants que la moyenne, et certains seront moins performants.

Donc, ce que nous pouvons faire, c'est trouver les pages dont les performances sont inférieures à la moyenne, analyser pourquoi c'est le cas, puis voir s'il existe un moyen d'augmenter leur CTR pour obtenir plus de trafic.

Pour ce faire, refaites les mêmes actions qu’au chapitre précédent, mais changez le filtre pour les notes inférieures à 3.

Triez le rapport par CTR dans l'ordre croissant, puis recherchez les mots clés avec beaucoup d'impressions mais un CTR inférieur à la moyenne.

Le meilleur moyen de comprendre pourquoi le CTR est bas est de chercher les mots clés dans Google et d’analyser les résultats.

page des résultats de recherche google

La majorité du temps vous allez vous rendre compte qu’une fonctionnalité de Google search attire les visiteurs. Comme par exemple une recette, un FAQ, une vidéo, un article etc…
Vous pouvez aussi découvrir qu’un de vos concurrents fait du Google Ads.

Suivant votre analyse, il faudra améliorer vos pages afin de répondre aux besoins des visiteurs et de Google. 

3 - Résoudre les problèmes de sitemap

S'il y a des problèmes avec les sitemaps que vous avez soumis à Google, cela peut causer des problèmes et dérouter les robots d'exploration. Cela entraîne une perte de temps et de ressources de leur côté, et peut également les amener à indexer les mauvaises URL dans certains cas.

Pour vérifier les problèmes avec les sitemaps soumis, accédez au rapport "Sitemaps", cliquez sur l'icône à côté d'un sitemap, puis cliquez sur le bouton "Voir l’indexation des pages".

Vous devriez maintenant voir quelques onglets indiquant le nombre d'erreurs, d'avertissements, d'URL valides et d'URL exclues.
En suivant les indications de la google search console, vous devriez pouvoir corriger facilement les problèmes.

écran affichant les liens indexés et non indexés dans google search console

Les pages exclues sont courantes dans Google Search Console et ne sont pas toujours révélatrices d'un problème. Les erreurs et les avertissements ont tendance à être plus graves, alors traitez-les en premier. 

4 - Découvrez quels types de contenu et quels sujets obtiennent le plus de backlinks

Les backlinks sont un facteur de classement important. Google nous l'a dit à de nombreuses reprises, que les backlinks lui permettent de vérifier la pertinence d’une page et donc de son contenu.

Donc, obtenir plus de backlinks vers votre contenu devrait être une priorité si vous voulez plus de trafic.

Mais quel type de contenu publier pour attirer les backlinks ? Et de quels sujets devriez-vous parler ?

La meilleure façon de répondre à cette question est d'apprendre du contenu que vous avez déjà publié.

Pour ce faire, accédez au rapport "Liens", puis cliquez sur "Plus" dans le rapport "Principales pages de destinations" sous le sous-en-tête "Liens externes".

écran affichant les liens externes dans google search console

Triez le rapport par "Lien entrants" dans l'ordre décroissant pour voir lesquelles de vos pages ont le plus de backlinks provenant de sites Web uniques, puis recherchez des modèles. Vous connaîtrez les pages qui intéressent les sites référents et par d’essayer de créer des contacts avec ces sites pour qu’ils continuent de créer des backlinks vers votre site web.

5 - Trouvez des pages qui ont besoin de plus de liens internes ou qui doivent être élaguées

Imaginez que vous publiez une nouvelle page sur la poudre de protéine.

Si vous avez déjà un article de blog sur les recettes de shakes protéinés et un autre sur les aliments riches en protéines, il serait logique d'ajouter des liens internes à partir de ceux-ci vers votre nouvelle page.

Il y a deux avantages à cela :

  • Elles peuvent aider votre nouvelle page à être indexée plus rapidement.
  • Elles transféreront le PageRank vers la nouvelle page, ce qui peut l'aider à se classer plus haut dans les résultats de recherche.

Maintenant, s'il y a des publications et des pages sur votre site Web qui n'ont pas beaucoup ou pas de liens internes, il s'agit probablement de publications anciennes ou oubliées. Ceux-ci n'apporteront généralement pas beaucoup de trafic sur votre site ou n'auront pas beaucoup de valeur SEO, il est souvent préférable de les supprimer.

Pour trouver des pages avec peu de liens internes, accédez au rapport Liens dans la Search Console. Cliquez sur "Plus" sous le rapport "Principales pages de destination" sous le sous-en-tête "Liens internes".

écran affichant les liens internes dans google search console

Triez la liste par "Liens internes" dans l'ordre croissant pour voir les pages "oubliées".

Une page qui n’aurait que trois liens internes peut être candidate à la suppression.

Conseil d’expert

Ne supprimez pas des pages de votre site sans vous assurer qu'elles ont peu ou pas de trafic organique. Pour ce faire, accédez au rapport "Résultats de la recherche" dans la Search Console, filtrez l'URL, puis vérifiez le nombre total de clics.

Si vous trouvez des pages avec peu de liens internes qui valent la peine d'être conservées, il serait judicieux de :

  • Leur ajouter des liens internes plus pertinents.
  • Mettre à jour le contenu et ajouter plus de liens internes, le cas échéant.

Par exemple : nous avons récemment publié un article expliquant ce que sont les backlinks et pourquoi ils sont importants. Mais il semble que cette page n'ait que trois liens internes, nous pourrions donc en ajouter quelques-uns de plus, le cas échéant.

Pour ce faire, nous pouvons rechercher sur Google quelque chose comme site:votredomaine.com/blog/ "backlinks", qui renverra toutes les pages de notre blog qui mentionnent le mot "backlinks".

Suivant les résultats, vous trouverez des opportunités pour créer des liens internes.

6 - Mettez à jour les pages qui perdent du trafic organique

La plupart des pages ne continueront pas à recevoir du trafic organique pour toujours, car les classements ont tendance à baisser à mesure qu'ils deviennent obsolètes.

Mais comment trouver des pages dont le trafic diminue dans la Search Console ?

Accédez au rapport "Résultats de la recherche", puis ajoutez une comparaison de plage de dates pour voir les statistiques des six derniers mois par rapport aux six mois précédents.

search console comparaison dates

Pour ce besoin, nous ne nous soucions que des clics, alors désactivons les données "impressions" pour avoir une vision claire.

Cliquez sur "Pages".

Triez le rapport par différence dans l'ordre croissant pour voir les pages avec les plus fortes baisses de trafic.

Vous verrez apparaître des pages avec une baisse de trafic abyssale ce qui est normal dans la vie d’une page web. Il peut être intéressant de mettre à jour ces pages afin de les rendre à nouveau plus attractives.

Conseil d’expert

Assurez-vous de garder à l'esprit la saisonnalité lorsque vous comparez des périodes de six mois comme celle-ci.

Par exemple : si vous avez un article sur les sapins de Noël, il serait parfaitement raisonnable de constater une baisse du trafic au cours des mois de février à juillet par rapport aux six mois précédents pour des raisons évidentes.

 

En conclusion

Google Search Console est un puissant outil gratuit qui affiche de nombreuses données et informations sur votre site Web. Mais ce n’est pas un outil miracle et vous aurez besoin d'utiliser d’autres outils pour gérer votre référencement.

Le classement dans Google signifie rivaliser avec d'autres sites Web pour la première place. Si vous ne comprenez pas le paysage concurrentiel, il n'y a aucun moyen de savoir où vous échouez ou ce que vous devriez faire pour améliorer le classement.

Par conséquent, il est avantageux de combiner les informations de Google Search Console avec celles d'un outil de recherche concurrentiel tiers comme Semrush.

Vous avez d'autres questions sur Google Search Console ? Contactez nous directement ou découvrez notre approche du référencement et comment nous pouvons vous accompagner pas à pas.


Liens utiles

Suivez-nous

sur les réseaux sociaux

logo du réseau social facebook
logo du réseau social linkedin
logo du réseau social linkedin
5 out of 5 stars
Nombre d'avis : 28
Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Analytique
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner
Google Analytics
Accepter
Décliner
Publicité
Si vous acceptez, les annonces présentes sur la page seront adaptées à vos préférences.
Publicité Google
Accepter
Décliner